Des Japonais dans ma cuisine…

Vous devinerez jamais c’que j’ai fait la semaine dernière… J’ai posé au marché une scarole à la main, J’ai roulé des maki les mains tremblantes :

J’ai participé à un reportage photo sur les Bento de parisiennes !

Début septembre Bento&co avait lancé un appel aux parisiennes faiseuses de bento :

« On a besoin de vous pour une séance photo et petite interview. Le tout sera dans un magazine féminin japonais de grande qualité, Grazia à paraître le 1er Novembre :

Qui est intéressée ? »

Qui est intéressée ?! Ben moi ! Rencontrer des japonais, leur montrer un bento ? Quel honneur ! Quel privilège ça serait !

Du moins ça a été ma 1ere réaction… Ensuite j’ai commencé à flipper. Mais bon les copines qui disent Go ! Go ! Jean-Patou qui dit vas-y…

Il m’oblige à rédiger un mail pour répondre à l’appel > j’ai peur alors je rédige un message pourri ou je dis que je suis pas photogénique et que mes Bento végétariens ne seront peut être pas assez intéressants > je le montre à Jean-Patou pour qu’il me dise de ne pas l’envoyer > ça marche > il me dit que c’est ridicule et que je peux vraiment pas envoyer un message pareil.

Ouf ! Ma super stratégie d’auto-sabotage avait marché !

Oui… Sauf que le Jean-Patou,, voulant me confisquer l’ordinateur, a commis l’irréparable. Son doigt a glissé et là est apparu sur l’écran le terrible « message envoyé ».

Et nous voilà 1 mois plus tard avec Monsieur Yasuyuki Ukita, journaliste, qui me pose des questions sur ma pratique du Bento et avec Julie charmante interprète franco-japonaise qui traduisait pour nous.

Le photographe Taisuke Yoshida qui me disait « Plus de sourire Aurélie-san ».

C’était à la fois merveilleux et surréaliste !

Je sais pas trop comment, mais j’ai réussi à faire un bento. Oui parce qu’il faut savoir que normalement je n’sais pas cuisiner quand on me regarde. Quand je me sens observée je rate tout ! Et là j’ai dû rouler des maki devant des vrais japonais ! J’avais tellement peur de les heurter avec ma technique approximative.

(Vous l’aurez compris je suis plutôt du genre super angoissé)

Finalement je m’en suis sortie… Bon j’étais encore complétement déphasée par mon récent voyage en Amérique et, avouons-le, très émue d’avoir dans ma cuisine des gens venus de si loin. Du coup j’ai oublié de dire plein de choses…

Je ressors de cette aventure en me sentant très chanceuse d’avoir fait partie de celles qui ont pu rencontrer l’équipe de Grazia Japon et j’espère vraiment avoir réussi a leur communiquer mon amour du Bento.

Le magazine doit sortir en novembre ! Il me tarde de voir ce que ça donne !

Pour en savoir plus sur le contenu du bento c’est par : ici !

7 réflexions au sujet de « Des Japonais dans ma cuisine… »

  1. Annie

    Bravooooooo !
    J’aurai eu peur…… comme toi
    Mais bon sang ne saurait mentir , tu as réussi hauts les bentos
    Ne rate rien de la vie , ose toujours
    Bizzzzzzzzzz

    1. Cocyte

      – Merci somphet ! C’est mon 1er tag ! J’vais essayer d’y répondre d’ici ce week-end !

      – Houu ! Tu fais bien de me le dire aëlys ! Grâce à ton commentaire je me rends compte que j’ai complétement oublié de faire la description du contenu du bento… Je vais me dépêcher de rectifier ça avec un billet descriptif. Les maki sont les petits cubes (orange et violet) avec une fleur dessus.

      – Bon sang ne saurait mentir ! C’est le cas d’le dire 😉 !! Merci pour tes encouragements Annie !!!

      – Merci Estelle !! Maintenant que c’est fait je suis ravie ! Je suis bien contente d’avoir été un peu poussée. (Big Up à Jean-Patou !)

  2. Jean-Jacky

    quelles belles couleurs , quelle belle harmonie…
    dans ta vieille cuisine du village Paris
    tu mouille la farine , et roules les makys
    et pour ton Jean-Patou tu fais belle la vie…
    si le sang ne ment pas comme le dit Annie
    bien souvent et encore , nous serons bien surpris …

  3. Eugenie

    Hihihihi j’ai beaucoup rigolé, et Axel aussi, à la lecture de ton article. On se ressemble décidément sur pas mal de points, moi aussi je ratais beaucoup de choses si on me regardait cuisiner. Ca tend à disparaitre cela dit, petit à petit je prends confiance en moi.

    Mais le coup de l’envoi du mail sans faire exprès, vous avez fait super fort !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.